Jan.01

Comment bien acheter ou échanger un backlink?

Acheter ou échanger un backlink, c’est mal. Du moins c’est ce que Google affirme. Donc autant le faire bien quand on décide de le faire.
Voici donc les éléments à vérifier avant de négocier un échange ou un achat de lien.

1) La page où est située le lien ne doit pas être bloquée dans le fichier robots.txt
2) La page doit être indexable par Google (pas de balise Noindex)
3) La page ne doit pas être orpheline. En effet, si la page où est située le lien ne reçoit aucun lien du site, celle-ci ne recevra aucun Pagerank. Or, l’objectif est bien de récupérer du jus.
4) La page doit être idéalement proche de la page d’accueil. Même raison que pour le point 3) , plus la page sera haute dans l’infrastructure du site, plus elle recevra du jus. Un lien sur une page accessible à 5 clics de la home sera beaucoup moins puissant qu’un lien à un clic (voire même idéalement sur la page d’accueil)

Ces quatre premiers points ne sont que des rappels connus de tous (mais bons à rappeler tout de même). En revanche, le point suivant est trop souvent ignoré.

5) le nombre de liens sortants. C’est selon moi le critère le plus important. Il y a des modes et la mode du moment sont les « metrics » . Le TF/CF de Majestic pour être clair. Il est courant d’entendre « regarde, j’ai chopé un super backlink sur un site TF 30″. J’y répondrais, « cool, et ben moi j’ai un backlink mieux que le tiens sur un site TF 14″.

D’une part, dans ces cas là, il faut raisonner en TF de l’url et non du site. Comme expliqué au point 4), un site peut avoir un Trust flow de 45 et la page où se trouvera le lien aura un TF de 2 voire moins. Inversement un site ayant de basses metrics en se basant sur le « root domain » de Majestic pourra transmettre plus de jus à votre site si le lien est placé proche de la page d’accueil. D’autre part, le nombre de lien sortants est primordial! (!!!!) Le PR est juste divisé d’autant! Donc quand on achète un backlink à plusieurs dizaines voire centaines d’euros pour justement récupérer un maximum de PR, ça vaut le coup de regarder non? Pour preuve du manque d’importance donné à ça, ni Rocketlinks, ni Teliad n’offrent cette information! Ce n’est pas faute de les avoir contacté mais la réponse a été peu satisfaisante. Ce serait pourtant pour moi le PREMIER critère de tri que j’utiliserais.

D’ailleurs, petite astuce si vous avez l’habitude d’acheter du lien: l’intérêt d’un lien est souvent inversement proportionnel à son prix.Je grossis volontairement un peu le trait mais j’exagère à peine. Je m’explique. Etant donné que tout est quasiment basé sur les metrics (en tous cas, c’est ce que croient les webmasters), plus un site aura de bonnes metrics, plus il souhaitera, et sera encouragé à augmenter ses prix. Or, souvent, les sites qui ont de bonnes metrics sont de gros sites, et qui dit gros sites dit souvent beaucoup de liens structurels (présents sur toutes les pages dans le menu, sidebard, footer etc..), c’est un constat. Ainsi, si vous commandez un article sponsorisé, ces liens seront quand même présent sur la page et le jus sera dilué en arrivant sur la page où se trouve votre lien et à nouveau dilué lorsque le jus sera transmis à votre site.Inversement un petit site aura généralement peu de liens structurels et transmettra donc plus de jus. Personnellement, ce que je préfère, ce sont les sites à TF/CF de 10-15 de l’artisan du coin qui a 20 liens sortants à tout casser et qui est très heureux si on lui propose une poignée d’euros pour placer un lien.

Le pire, c’est que je suis persuadé que beaucoup de gens en sont conscients mais se laissent porter par une vague. Je comprends que certains trouvent ça rassurant d’avoir un lien même mauvais , sur un gros site bien trusté, cela présente d’autres avantages de confiance indéniables mais il faut, je pense, un mix de tout ça.

SEO
Comment